Pervers-e Narcissique

Détecter un manipulateur pervers narcissique et s’en protéger

Nous allons parler des caractéristiques des manipulateurs, plus particulièrement des plus dangereux et de la manière dont nous pouvons rapidement les détecter et s’en protéger. On les appelle communément les manipulateurs pervers narcissiques.


Voici la définition du Larousse du mot pervers :
« Qui est enclin à faire le mal et qui le tente par des moyens détournés :
Un être pervers qui espère votre échec. Dont les instincts sexuels se manifestent par un comportement anormal. »


ll ne s’agit pas automatiquement de perversion sexuelle.
Pour pourvoir espérer l’échec de l’autre, le pervers ne ressent pas ou pas assez d’empathie.
Se servir de vos faiblesses et l’utiliser contre vous, est une forme de perversité, car elle provoque de la souffrance.
Même si l’on peut considérer que ces personnes ont leurs utilités dans le sens ou elles peuvent nous faire évoluer, il n’en demeure pas moins que nous ne sommes pas obligés de les laisser nous faire souffrir.


Des styles de phrases tel que :
« Tu me remercieras plus tard  » ou « tu souffres mais c’est pour ton bien« .
pourrai s’entendre dans le sens d’une justification à la maltraitance qu’ils infligent.
Même si un jour vous aurez grandi en leur contact, en apprenant à vous affirmer toujours dans le respect de l’autre, cela ne sera que grâce à vous. Vous ne leur devez rien.

Comment les détecter ?

En vérifiant s’ils possèdent plus de 14 caractéristiques sur les 30 données par Isabelle Nazare-Aga, que vous pouvez voir ici

Il est important de savoir différencier les deux types de manipulations :

  • La manipulation qui est incurable, est celle du pervers narcissique, ces personnes ne peuvent plus changer.
  • Celle qui fait partie de nos difficultés relationnelles est appelées « jeux de pouvoir », ces personnes peuvent changer !

Si nous ne faisons pas la distinction entre les deux, nous risquons de devenir paranoïaque.
Pour ma part, j’ai appris à le faire en conscience, c’est à dire en voyant plus loin que le mécanisme de défense de la personne (jeux de pouvoir).
Ce qui demande non seulement de l’analyse mais aussi la recherche de l’intention positive de la personne.

Nos jeux de pouvoirs envers l’autre sont toujours liés à des besoins non-satisfaits, plus précisément la recherche d’amour et de l’acceptation de notre être.
J’ai pu constater qu‘il y a moyen de ressentir assez vite si la personne en face de nous utilise des techniques de manipulations qui nous seraient préjudiciables.
Disons le clairement, nous manipulons tous à des degrés différents.
La différence essentielle entre le manipulateur pervers narcissique (le plus dangereux psychologiquement et parfois même physiquement) et nous qui manipulons quotidiennement se situe dans la densité des techniques de manipulation.


Le but de la personne est d’arriver coûte que coûte à son objectif quoiqu’il vous en coûte.

La deuxième chose est qu’il ne respecte pas vos sentiments.
Les manipulateurs les plus dangereux, selon ce que j’ai pu constater, sont tous très éloignés de leurs émotions.
Ils ont souvent une grosse blessure d’humiliation et donc utilisent, le mécanisme du masochisme pour se protéger de leurs souffrances (voir le livre les 5 blessures de Lise Bourbeau).

Pour savoir comment ne pas appuyer sur leur blessure d’humiliation et ne pas vivre l’agressivité en retour voici des conseils en vidéo.


Ils prennent plaisir à faire souffrir les autres ou en tout cas ne ressentent rien de mal à vous faire souffrir.

  • Il sont beaucoup dans le MOI-JE, à ne pas confondre avec le JE qui est recommandé en communication assertive (non-violente).
  • Ils ne font pas des demandes claires ; les autres sont à leurs services.
  • Ils ont d’énormes incompétences et utilisent vos compétences pour cacher les leurs .
  • Ils sont incohérents entre ce qu’ils disent et ce qu’ils font.
  • Ils prennent vos énergies, et lorsqu’ils partent, vous sentez la différence.
  • Ils utilisent vos propos contre vous.
  • De plus, la grande différence est l’après-réaction, en effet lorsque vous refusez quelque chose à quelqu’un et qu’il n’y a pas de représailles, nous ne sommes pas en présence d’un pervers narcissique.

Bien sur, il existe d’autres traits, ceux-ci ont pour but de vous aider à les reconnaître rapidement en sachant qu’une journée ne suffit pas toujours. Il faut parfois attendre plusieurs jours face à certains manipulateurs plus stratèges même pour les personnes aguerries.

Comment s’en protéger ?
  • La première chose à savoir est que notre centre instinctif de ment jamais, cela veux dire que si votre ventre vous dit que quelque chose ne va pas, il faut l’écouter.
  • Observez la personne entre ce qu’elle dit et ce qu’elle fait (comme un vrai détective, quitte à tenir un journal). Il faut donc plusieurs jours pour constater cela. Attention, nous ne sommes jamais cohérent à 100 pour 100.
  • Posez vos limites, affirmez vous et coupez les ponts le plus vite possible.
  • Ne  pas leur donner de justification ni leur parler de vos sentiments car ils ne peuvent pas en tenir compte et s’en serviront contre vous. Dans les outils de communication, nous proposons aux personnes d’exprimer leurs émotions mais cette règle ne s’applique pas à ceux qui manipulent de manière pathologique .
  • Un accompagnement pendant et après dans la sortie de la manipulation, peut s’avérer nécessaire ainsi que beaucoup de soutien amical.

Céline Rouge

Fred et Marie 2 Courts métrage très bien fait
Seule critique celle d’avoir « oublié » les enfants !!! Vidéo explicative de ce problème « d’oublie  » en bas de la page.

Le manipulateur pervers narcissique : L’enfant et la Justice

Comprendre les pervers narcissiques et leurs victimes à travers Flora !

Notre libération face à l’emprise sera facilitée si nous comprenons comment la blessure de notre bourreau est née.   

Attention je ne parle pas de tomber dans le de syndrome de Stockholm : https://www.lepsychologue.be/articles/syndrome-de-stockholm.php

Le fait de comprendre pourquoi certaines personnes tombent dans un mécanisme de domination pervers, nous aide à prendre nos distances avec eux, car ce genre de relation ne peut être que toxique.

Comprendre permet de guérir de ces relations toxiques en faisant le deuil et en travaillant sur notre estime et affirmation de soi.

Si vous désirez vous mettre à la place d’une personne victime des jeux de pouvoirs interpersonnels à des proportions non soutenables, je vous conseille la lecture du livre « Flora » de Douchka Van Olphen.

L’auteure a su à travers un roman nous faire traverser les sentiments d’une personne envahie dans son empathie disproportionnée, dans une difficulté à prendre soin d’elle, à s’affirmer et dans un désir d’éviter à tout prix ce qu’elle décrit comme un vide.

L’auteure nous fait comprendre pourquoi Francis en arrive à ne vivre que par son désir de dominer l’autre.

Ce livre « Flora « nous permet de nous mettre à la place du persécuteur et de la victime et de comprendre la triangulation dramatique.

Je vous invite à vous poser ces questions au cours de votre lecture.

  • Quelle est la responsabilité de chaque personnage dans cette tragédie ?
  • Aurait-elle pu être évitée ?
  • Quels sont les facteurs qui permettraient aux victimes de ne plus subir ?
  • Que peut-on faire de manière individuelle pour ramener à notre conscience la nécessité d’un rééquilibrage de deux extrêmes représentés par Francis et Flora ?
  • Et si leurs comportements avaient une utilité à notre voie d’évolution ?
  • Et si ces personnes étaient le reflet inversé d’une blessure de dévalorisation profonde qui mène tant le persécuteur que le persécuté à conscientiser une blessure de vie familiale ?

N’hésitez pas à conseiller La lecture de ce livre à toute personne désirant se mettre à la place des personnes sous l’emprise de la manipulation.

C’est un livre qui se lit facilement et qui est très poignant.

Céline Rouge Thérapeute holistique et Coach de vie Facilitatrice en intelligence collective et en coaching systémique Co-fondatrice de CheCoPa

%d blogueurs aiment cette page :